Logique et mathématique

et des notations, comme la notation fonctionnelle, les variables, apparues en mathématique. Le premier système logique à la fois entièrement formalisé et suffisamment riche pour formaliser les mathématiques (mais ce n’était pas sa seule ambition) est dû à Frege en c) Points communs de la logique et des mathématiques. Logique et mathématiques sont donc purement formelles, elles ne portent pas sur le monde empirique, et n’ont aucun contenu; dans les deux cas, on manipule des symboles formels, abstraits, en les mettant en relation par des relations de type " logique ", elles aussi abstraites; par. ...

DATE DE PUBLICATION 01/01/1990
AUTEUR Gérard Potdevin,,
ISBN 9782402292931
DES PAGES: 68

Page précédente: Sept questions sur le chemin de la guérison
Page suivante: Lou Pichot trésor - Dictionnaire provençal-français


De la logique des propositions aux mathématiques en passant par le calcul des prédicats et le reste des calculs logiques, la forme perd en pureté et le contenu. Plan. Introduction. I- particularité des vérités logiques et mathématiques. A- Les mathématiques ne sont pas une connaissance empirique mais purement. 1C'est un trait du troisième âge de la science d'associer la logique et les mathématiques. Aristote, qui a fondé la logique formelle, et qui a dominé par ses prises..